Construire un radeau

0
55

Un radeau est une embarcation basse sur l’eau, souvent sommaire, permettant de naviguer ou d’atteindre la terre ferme, parfois dans des conditions particulières (par exemple un naufrage). Généralement fait d’un assemblage de divers objets flottants (bois, bidons, caisses, etc.) il n’a pas vocation à être durable. Une extrapolation des radeaux est devenue la Jangada, petite embarcation archaïque de pêche côtière au Brésil, faite de troncs assemblés et qui navigue à la voile. L’inclinaison du mât fait office de réglage de l’incidence de la voile.

Le radeau demeure une des façon les plus anciennes de voyager sur l’eau et se révèle encore le moyen le plus rapide et le plus sûr de franchir une rivière.
Cependant, c’est long et épuisant de bâtir un radeau dans des conditions de survie, même quand on dispose de l’équipement adéquat et de l’aide requise.

Mais si le radeau vous devient indispensable, soit pour traverser une rivière ou pour y naviguer, n’hésitez pas à le construire.

Ce pourrait être là votre décision la plus salutaire.

Le bois d’épinette des régions polaires et sous-polaires fait les meilleurs radeaux, quoique toute espèce de bois sec et même le bambou des tropiques conviennent également.
Chacun des troncs devant s’incorporer au radeau sera préalablement roulé à l’eau afin de s’assurer qu’il flotte.
On peut construire un radeau sans clous ni câbles quand on dispose d’une hache et d’un couteau.

Trois hommes s’accommodent fort bien d’un radeau mesurant douze pieds de longueur sur six pieds de largeur.

L’assemblage à encoches

1) Construisez le radeau sur deux troncs-traîneaux biseautés, de manière à pouvoir le glisser sur la rive. Un seul tronc se manie bien, mais un radeau tout entier est plus diHicile à faire bouger. Aplanissez à la hache les deux troncs de soutien, afin que les troncs composant la plate-forme du radeau, viennent s’y ajuster uniformément.

2) Près des extrémités de chacun des troncs, taillez une encoche sur la face supérieure et une autre sur la face inférieure en s’assurant que ces encoches ne sont pas l’une vis-à-vis de l’autre. Le fond de ces encoches doit être plus large que leur ouverture.

Durant l’hiver, dans les régions du nord, lorsque le milieu des rivières ne géle pas à cause de la force du courant, on peut pour franchir ces rivières improviser un radeau en taillant un bloc de glace à l’aide d’une hache.

S’il y a fissure dans la glace, on peut en détacher une grande surface à l’aide d’une perche. Ce radeau improvisé doit mesurer environ 2 x 3 m et doit avoir au moins 30 cm d’épaisseur. La perche peut égaIement servir à pousser le radeau de glace dans la direction voulue.

L’assemblage à encoches
L’assemblage à encoches